vignes.jpg

Nos Corbières sont des coins de cailloux, de garrigues qui piquent, de falaises, de collines et de gorges profondes d’où jaillissent des eaux pures.

Le vent y souffle son courroux et les habitants s’accrochent tant bien que mal aux ceps lors des grandes rafales.

Essaimés par le vent, nous aussi, prenons racine telle la vigne dans le schiste et le calcaire.